Zen attitude

Publié le par fredramones

Hier soir on a voulu tester un resto du broutard (Marine ne le lâche toujours pas) pour qu'elle se réconcilie avec la communication. Un resto de sourd-muet. Seulement sourd me dit Marine. De toute façon, ça revient au même. Si le gars est sourd et qu'il parle  viet en vocalisant, ça  nous arrangera  pas; C'est bizarre, un autre guide de troupeaux conseille celui d'à coté avec des sourd-muets...


Et là, festival ! Le patron signe avec Marine et comme on est  presque les seuls dans le restac, il nous sort le grand numéro. La bouffe est super et le type a tout compris. Il nous parle de sa famille et tout et tout... Il a inventé son propre  décapsuleur (un bout de bois avec l'adresse,  un écrou, un boulon) et l'offre à ses clients comme souvenir après démonstration . Et comme le type est trop drôle, les clients se prennent en photos dans tous les coins du monde et les lui envoient pour tapisser son bouiboui. International, le type ! Mais il lui manque le capitole, ce sera fait.

Pour info,  le resto à coté est tenu par son frère, celui d'après par sa soeur.  CQFD !

 

P1030550.JPG


Départ pour Hoi An donc. Re-vérification de la ponctualité Viet.


Pour rappel, il s'agit environ du quart d'heure Toulousain multiplié par deux plus un chouia (unité de temps indéfinie), sachant  qu'on se pointe toujours en  avance, je vous laisse calculer.


Départ à 13 h, donc à 14h on plante toujours comme des cons. 14h30, ça sent le pâté ! Y'a des coups de tel qui ont l'air de nous concerner. Et voilà la nénette de la boite de voyage qui arrive toute penaude ... Et de nous expliquer qu'il y a une couille dans le potage, elle a fait la boulette. Le bus est plein et c'est mort pour aujourd'hui.


Plan B. Elle nous explique qu'elle ne peut pas nous payer l'hotel avec son salaire, normal. On ne lui en demande pas tant. Mais  par contre, je lui parle  d'une petite excursion à l'oeil  et on pourrait s'arranger. On évite poliment la soirée avec musique folklorique et on lui demande de nous amener voir les bonzes (ils ont l'air plus cool que leur musique).


30 min après, elle se pointe avec une copine qui parle français, ça chambre dès  la troisème phrase.  Le problème est réglé, on prend le bus demain matin à 8h. On part voir les rasés en scooter.

 

P1030583.JPG

 

 

Pour une église viet, ça change des notres !

 

P1030592.JPG

 

Le cureton en chef

 

P1030613.JPG

 

Petit moment d'angoisse  au moment de se déchausser pour entrer dans le temple en plus du trou dans la chaussette : Si y'a un gland qui essaie de me piquer mes pompes de la mort qui tue pour me refiler ses tongs à deux balles ... Je les quitte pas de yeux.

 

 

P1030623.JPG

 

 

Depuis deux semaines que je la cherche, je l'ai enfin trouvé ma fleur de lotus.

 

 

P1030633.JPG

 

Impossible de leurs dire non ! Ils te lâchent pas ! Ils comprennent pas qu'on ait pas envie de poser sur toutes les photos ! T'as ta gueule tous les matins dans la glace, mais y'a rien à faire, il faut faire la photos souvenir. Vous noterez que j'ai récupérer mes pompes.

 

P1030652

 

Nos gueules, on va les ramener en France, mais les bonzais, ils vont pas nous laisser passer la douane avec.

 

 

P1030591.JPG



Bon, j'ai pas trop osé demandé  quels rapports entretenaient les vieux curetons bonzes avec les petits garcons bonzes. Faut dire aussi que mon humour s'exporte mal,  heuresement qu'il y a le blog  !


Bon, Marine s'est fait tailler un costard (pas par moi dans le blog, en vrai!) pendant que je tapais ma page dans un pub avec du rock'n'roll à burne. Ca fait du bien un Creedence Clearwater Revival à fond les ballons ! On part au restau  qu'on nous a conceillé. Demain on part à Hoi an, peut-être, sans doute, surement, c'est sûr, ... On verra demain.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article